Mieux les partenaires sont formés, plus ils sont rentables. Voilà le message sous-jacent de la nouvelle "Partner University", une plateforme en ligne que VMware va proposer à ses partenaires. C’est à Cannes, pendant la journée des partenaires de VMware Europe que le concept a été présenté. Il s’agit d’une plateforme en ligne où tous les partenaires […]

Advertentie

Mieux les partenaires sont formés, plus ils sont rentables. Voilà le message sous-jacent de la nouvelle "Partner University", une plateforme en ligne que VMware va proposer à ses partenaires.

C’est à Cannes, pendant la journée des partenaires de VMware Europe que le concept a été présenté. Il s’agit d’une plateforme en ligne où tous les partenaires retrouveront les informations les plus récentes sur les produits, les services et les programmes de formation de VMware. A un seul endroit en ligne.
 
D’après le directeur marketing, Ben Matheson, la Partner University permettra aux partenaires d’approfondir des parties du portefeuille de VMware qu’ils connaissaient assez mal. Cela leur permettrait de toucher de nouveaux clients et de vendre plus de produits aux clients existants.
 
Les possibilités de formation seront réparties en plusieurs thèmes. Sales training, formation technique et post-sales en sont quelques-unes, mais des solutions comme la virtualisation desktop, la virtualisation serveur et le disaster recovery auront aussi leurs modules de formation.
 
La Partner University sera entièrement gratuite, mais les certificats seront payants. Ben Matheson pense que les modules gratuits seront une bonne affaire, même s’il faut payer les certificats.
 
La Partner University de VMware sera directement accessible à tous les partenaires de VMware.
 
Pendant une session privée avec la presse, Reza Malekzadeh, EMEA Products Director, souligne que les ventes de licences VMware ne sont qu’une fraction des affaires. "Pour chaque licence VMware que vend un partenaire, ce sont des dizaines d’autres produits qu’il vend en même temps" dit-on. D’après lui, une vente de 10.000 dollar en licences rapporte même en tout 225.000 dollars en compléments.
 
Andy Hunt, EMEA channel director, soulingne encore l’importance de l’écosystème de partenaires de VMware. "Nous réalisons plus de 90% de notre chiffre d’affaires en Europe via nos partenaires" dit A. Hunt.
 
Ce réseau de partenaires a fortement progressé en 2008, surtout en direction des PME, semble-t-il. "Le nombre de channel partners a réellement explosé en 2008 et nous voulons nous en servir pour approcher le marché des PME. Sont considérées comme PME toutes les entreprises qui n’ont pas plus de 50 serveurs dans un centre de données, selon A. Hunt. Sur ce marché, VMware ne vise pas les grands intégrateurs, mais les "petits acteurs locaux qui jouent un rôle important au niveau régional" confirme A. Hunt.
 
Entre-temps, la rumeur court à VMworld que l’entreprise pourrait perdre le marché des PME au bénéfice de ses concurrents Citrix et Microsoft. Ces derniers se sont rapprochés pour proposer un programme gratuit de virtualisation. Juste avant l’ouverture de VMworld, Citrix vient juste d’annoncer la gratuité de son hyperviseur, Xenserver.
 

 

Advertentie