Après la reprise de Kender Thijssen Pays-Bas par l’entreprise TIC et de Télécom Detron, le fournisseur de services informatiques poursuit ses activités sur son territoire de façon indépendante. La collaboration entre les deux entreprises ne fait toutefois pas l’objet de modifications. Tous les engagements conclus par le passé sont maintenus.  Harm Altena, ancien directeur général […]

Advertentie

Après la reprise de Kender Thijssen Pays-Bas par l’entreprise TIC et de Télécom Detron, le fournisseur de services informatiques poursuit ses activités sur son territoire de façon indépendante. La collaboration entre les deux entreprises ne fait toutefois pas l’objet de modifications. Tous les engagements conclus par le passé sont maintenus.

 Harm Altena, ancien directeur général et ancien propriétaire de Kender Thijssen Pays-Bas, va désormais se consacrer davantage au fournisseur de services belge et est également prêt à investir dans cette société. “L’objectif est que Kender Thijssen Belgique poursuive son expansion. Nous allons poursuivre le développement ciblé des trois piliers – location, entretien et infrastructure, en cherchant des entreprises qui peuvent venir compléter nos services. Nous pensons ici aussi bien aux accords de collaboration qu’aux fusions. Grâce à la vente de Kender Thijssen Pays-Bas, nous disposons à présent des moyens financiers nécessaires.”
 
Et Jef Matthé, qui est aussi General Manager de Kender Thijssen Belgique au sein de cette nouvelle structure, de rajouter: “Ces moyens financiers nous permettent d’élargir notre fichier de personnel. Je suis d’avis qu’une augmentation de notre personnel de 15% avant la fin de 2008 n’est pas impossible.”
 
D’après J. Matthé, la reprise de Kender Thijssen Pays-Bas par Detron illustre les fluctuations du marché que l’on peut observer depuis un petit temps sur le marché de l’informatique. “Les acteurs de plus petite taille s’associent entre eux par le biais de partenariats ou de reprises afin de rester compétitifs. Grâce à Kender Thijssen Belgique, nous voulons nous aussi emprunter cette voie.”
 
Advertentie