Pour craquer Gpcode, un nouveau virus de chiffrage, il faudrait faire tourner 30 millions d’ordinateurs pendant un an. Kapersky demande le renfort d’experts de sécurité – ou d’entreprises qui peuvent contribuer à craquer le virus. La société de sécurité bien connue Kapersky cherche de l’aide pour craquer Gpcode, un virus maître chanteur.  Ce virus crypte […]


Hoe heeft technologie een impact op je business?
Ontvang elke week het zakelijk IT-nieuws rechtstreeks in je inbox!



 Pour craquer Gpcode, un nouveau virus de chiffrage, il faudrait faire tourner 30 millions d’ordinateurs pendant un an. Kapersky demande le renfort d’experts de sécurité – ou d’entreprises qui peuvent contribuer à craquer le virus.

La société de sécurité bien connue Kapersky cherche de l’aide pour craquer Gpcode, un virus maître chanteur.  Ce virus crypte les fichiers portant différentes extensions en utilisant l’algorithme RSA de chiffrement avec une clé à 1024 bits.  "Pour craquer cette clé, il faut faire tourner 30 millions d’ordinateurs pendant un an" affirme Eddie Willems, expert chez Kapersky.  
 
Kapersky cherche des solutions pour faire intervenir l’industrie.  "Nous espérons avoir l’aide de toute l’industrie. Il s’agit de personnes qui ont une connaissance de l’affaire. Nos concurrents sont aussi les bienvenus" ajoute E. Willems.  La société est encore en train d’établir cette initiative. E. Willems espère trouver une solution aussi rapidement que possible.  Il y a de grandes chances pour que des virus de ce type apparaissent de plus en plus souvent.  "Si nous parvenons à unir nos efforts, ce sera plus facile de contrer ces virus" affirme E. Willems.