Dell vient d’achever un solide trimestre. Mais l’été promet d’être plus difficile, prévoit le fabricant américain. Les entreprises américaines devraient notamment annuler leurs achats. Avant le début de l’exercice précédent, Dell avait annoncé une hausse de son chiffre d’affaires de 9%, à 16,08 milliards de dollars. Les bénéfices ont augmenté de 4%. C’est nettement meilleurs […]

Advertentie

Dell vient d’achever un solide trimestre. Mais l’été promet d’être plus difficile, prévoit le fabricant américain. Les entreprises américaines devraient notamment annuler leurs achats.
Avant le début de l’exercice précédent, Dell avait annoncé une hausse de son chiffre d’affaires de 9%, à 16,08 milliards de dollars. Les bénéfices ont augmenté de 4%. C’est nettement meilleurs que les prévisions de la bourse. Mais dans même élan, Dell a mis en garde contre les trois à quatre prochains mois. Les dépenses IT devraient se ralentir dans les prochains mois, surtout aux Etats-Unis, selon Dell. Dell voit en ce moment que les grandes et les petites entreprises sont devenues plus "conservatives" dans leurs dépenses IT.

Dell est particulièrement sensible aux problèmes économiques américains parce que ses parts de marché à l’étranger sont inférieures à celles de son concurrent Hewlett-Packard. Cette situation s’améliore. Dell doit son bon trimestre à la forte croissance du reste du monde.

Selon le PDG, Michael Dell, il est possible qu’à l’avenir Dell réduise davantage encore son personnel. Actuellement, 74.000 personnes environ travaillent dans l’entreprise, soit 10.000 de moins qu’en 2007.