500 resellers et distributeurs Intel se sont rassemblés cette semaine à Dubai pour prendre connaissance des nouvelles innovations produit de l’entreprise et de ses nouvelles initiatives partenaire. Le message: le reseller peut attendre de nombreuses opportunités et Intel fait tout pour soutenir le canal pour qu’il en profite. D’après Steven Dallman, general manager de l’organisation […]

Advertentie

500 resellers et distributeurs Intel se sont rassemblés cette semaine à Dubai pour prendre connaissance des nouvelles innovations produit de l’entreprise et de ses nouvelles initiatives partenaire. Le message: le reseller peut attendre de nombreuses opportunités et Intel fait tout pour soutenir le canal pour qu’il en profite.

D’après Steven Dallman, general manager de l’organisation reseller mondiale chez Intel, il n’a jamais connu en trente ans de carrière chez le fondeur un tel renouvellement de la gamme de l’entreprise. Il explique cela avec le principe de ‘computing continuum’: les gens veulent disposer des mêmes applications quel que soit l’appareil, smartphone, netbook ou PC fixe. Ou une tablet dont une série d’exemples basé sur la technologie Intel ont été présentés lors du salon organisé en même temps avec l’Intel Solutions Summit. D’après l’entreprise, il y a un passage du personal computer au personal computing où l’appareil utilisé est moins important que l’application.
 
Avec le rafraîchissement de la gamme, Intel travaille également à son programme partenaire et marketing. Au niveau du ‘branding’ d’Intel, le nombre de messages est limité. “Nous parlions toujours volontiers de nos produits”, explique le directeur stratégique Mark Brailey. “Mais cette communication était si important que le message en devenait confus. A partir de cette année, nous communiqueront sur une série limitée de ‘héros’. Dans tous les produits que nous poussons, nous ne parlerons plus que des différentes versions core, Pentium et Celeron.” Cela devrait d’après lui faciliter la tâche aux resellers dans leur vente de la puissance d’Intel comme marque. Il y a également des modifications dans le programme partenaire. Le patron channel européen s’est notamment rendu compte que les constructeurs de systèmes locaux ne sont plus capables de suivre toutes les évolutions. Il ne s’attend par exemple pas à ce que les intégrateurs locaux construisent également des tablets. C’est pourquoi désormais les Premier Partners ne seront plus récompensé seulement sur ce qu’ils construisent, mais également sur le nombre de produits Intel de tiers qu’ils mettent sur le marché.
 
Intel a réalisé un premier trimestre particulièrement positif et espère donc voir la fin du tunnel. Le cycle de remplacement des PC est enfin e
n vue (grâce à Windows 7), de nouveaux appareils arrivent sur le marché et les entreprises et les consommateurs attribuent enfin les budgets depuis longtemps constitués à leurs achats. Il y a donc de nombreuses opportunités dont peuvent profiter les resellers. Maurits Tichelman leur conseille de bien former leurs vendeurs pour pouvoir profiter de toutes ces opportunités.
 
Advertentie