Advertentie

Les soldes d’été interviennent tardivement dans le secteur IT cette année. En témoignent les nombreuses reprises qui ont été annoncées ces dernières semaines.

Tous les grands acteurs du secteur annoncent des reprises, pour des montants parfois conséquents. La plupart de ces reprises ne sont pas des surprises, ou du moins correspondent aux stratégies des repreneurs. CA rachète par exemple 4Base, un bureau de conseil californien en matière de cloud computing. HP reprend Fortify Software, un spécialiste de la protection des applications.

On remarque la bataille d’offres entre HP et Dell pour la reprise de 3Par, une entreprise IT dont la technologie de virtualisation du stockage permet aux organisations de mieux gérer leurs données. Dell a lancé la première offre car l’entreprise souhaite se renforcer avec cette reprise au niveau de la virtualisation, des centres de données et des services. Mais HP ne l’entend pas de cette oreille.

La reprise la plus remarquable reste sans doute celle de McAfee par Intel. L’accord a fait froncer de nombreux sourcils dans et hors du secteur et quelques blagues circulent même à ce sujet (voir ci-dessous). Le management d’Intel prévoit que la sécurité sera critique en matière informatique, aussi importante que les performances et la connexion réseau. L’entreprise souhaite combiner sécurité et matériel et se développer ainsi sur le marché mobile.

CEO d’Intel: “We need antivirus, can someone buy me McAfee?”
Employé: [Few hours later] “Done.”
CEO d’: “Great, which version?”

(Cette blague a notamment circulé ces dernières semaines sur Twitter à la suite de la reprise de McAfee par Intel.)

Si la sécurité est intégrée dans les puces, cela signifie un grand changement par rapport à l’approche classique de McAfee. Normalement, le logiciel antivirus tourne sur le système d’exploitation, comme n’importe quel logiciel. Si la sécurité est intégrée au système, elle est améliorée, estiment les analystes. Ce ne sont pas vraiment les ordinateurs qui tireront les fruits de cette intégration, mais plutôt les appareils mobiles. Le fondeur a d’ailleurs annoncé la reprise pour 1,1 milliards de dollars de la division téléphonie mobile du fabricant de semi-conducteurs allemand Infineon. Intel semble jouer la carte mobile.

 

Advertentie
Avatar
William Visterin is B2B hoofdredacteur bij Minoc Media Services. Hij staat in voor het vakblad Smart Business en de seminar reeks Business Meets IT, waar hij ook als keynote spreker fungeert. Ook een flink deel van de zakelijke content en research (over oa cloud, datacenter, mobile, security, business software, outsourcing, telecom,…) is van zijn hand. William schrijft én spreekt over IT, telecom, internet en business, en het liefst zelfs over allevier tegelijk.