Le marché TIC d’Europe occidentale ne progressera pas aussi rapidement que dans le reste du monde. C’est l’avis du bureau d’études Forrester qui revoit ses estimations à la baisse. Andrew Bartels affirme constater aux USA une croissance du marché TIC plus importante que prévu. Le chiffre d’affaires dans le reste du monde est tempéré par […]

Advertentie

Le marché TIC d’Europe occidentale ne progressera pas aussi rapidement que dans le reste du monde. C’est l’avis du bureau d’études Forrester qui revoit ses estimations à la baisse.

Andrew Bartels affirme constater aux USA une croissance du marché TIC plus importante que prévu. Le chiffre d’affaires dans le reste du monde est tempéré par les problèmes économiques européens. Il pointe notamment du doigt les déficits publics importants en Grèce, en Espagne et au Portugal, et la faiblesse de l’euro par rapport au dollar.
 
Il estime que la croissance s’effectuera surtout dans la vente de matériel informatique et de stockage, et qu’au niveau logiciel, les attentes générées par Windows 7 sont importantes. La demande en matière d’appareils de communication sera également importante. Les services IT restent quant à eux toujours en retard.
 
Advertentie