L’éditeur de logiciels américain Nuance a annoncé cette semaine son propre lecteur PDF. Le Nuance PDF Reader doit grignoter les parts de marché d’Adobe, maintenant que le lecteur PDF de cette entreprise doit faire face à des problèmes de sécurité. Nuance a également annoncé un nouveau programme partenaires qui doit aider les resellers à augmenter […]


Hoe heeft technologie een impact op je business?
Ontvang elke week het zakelijk IT-nieuws rechtstreeks in je inbox!



L’éditeur de logiciels américain Nuance a annoncé cette semaine son propre lecteur PDF. Le Nuance PDF Reader doit grignoter les parts de marché d’Adobe, maintenant que le lecteur PDF de cette entreprise doit faire face à des problèmes de sécurité. Nuance a également annoncé un nouveau programme partenaires qui doit aider les resellers à augmenter leur chiffre d’affaires.

“Adobe a connu ces derniers temps de nombreux problèmes avec son lecteur”, explique le Marketing Manager européen Steven Steenhaut. “A cause de son utilisation des Java Scripts, il semble facile d’utiliser le lecteur pour pirater un ordinateur.” Nuance profite de ces circonstances pour lancer son propre Nuance PDF Reader. Il sera nettement plus léger que le lecteur d’Adobe, plus rapide et plus sûr. “Les resellers qui installeront le Nuance PDF Reader chez leurs clients recevront par la suite un ‘kick-back’ quand ces clients décideront de faire la mise à jour vers une autre version.”
 
Pour ses resellers, Nuance travaille pour l’instant sur un nouveau programme partenaires européen. Il sera déployé fin mars en Angleterre, et ensuite en France, en Allemagne et dans le Benelux. Le programme devrait être actif dans le Benelux pour l’été. Avec ce nouveau programme partenaires, Nuance veut surtout doper le chiffre d’affaires de ses resellers. “Le programme ne ses concentre pas sur quelques pourcents de marge supplémentaires mais soutient les partenaires dans le marketing produit. Cela signifie que nous leurs fournissons de nombreuses informations pour aborder de nouveaux marchés.” D’après S. Steenhaut, un programme partenaires européen était nécessaire au vu de la multiplication des resellers. Et Nuance souhaite en attirer d’autres encore. “Nous remarquons que nous sommes bien représentés autour des grandes villes, mais moins hors de ces zones.” Le programme partenaires intègre également des formations et des certifications, et une classification des resellers sur base de leurs connaissances ou de leur répartition géographique. “De cette manière, nous pouvons diriger plus efficacement les leads que nous générons vers le bon reseller. Ces derniers mois, nous avons trop souvent abandonné les resellers à leur sort.” Le programme partenaires est développé par la même entreprise qui avait déjà développé avec succès un programme partenaires européen pour Symantec.

 

Ces derniers mois, Nuance a réalisé de nombreuses acquisitions qui ont renforcé son offre en matière de reconnaissance vocale (Dragon Naturally Speaking) et de scanning et imaging (PDF Converter, OmniPage, Paperport). Plus tôt cette semaine, Nuance a repris MacSpeech, une entreprise américaine qui a développé la reconnaissance vocale pour la plateforme Apple sur base de Dragon Naturally Speaking. “Grâce à cette offre plus large, il est plus facile pour nos resellers de faire du cross selling. S’il vend de la reconnaissance vocale dans le secteur juridique, il peut facilement y ajouter des produits de scanning ou de l’imaging.”

Les produits de Nuance sont distribués en Belgique par ABC Soft, Ingram Micro et Tech Data.