Au second trimestre 2009, les ventes de téléphones mobiles en Europe occidentale ont reculé de 6%. C’est ce que montrent les chiffres d’IDC qui a publié son European Mobile Phone Tracker. L’un dans l’autre, on vend encore en Europe occidentale 42 millions de téléphones mobiles. La baisse est moins importante qu’au premier trimestre de l’année. […]

Au second trimestre 2009, les ventes de téléphones mobiles en Europe occidentale ont reculé de 6%. C’est ce que montrent les chiffres d’IDC qui a publié son European Mobile Phone Tracker.

L’un dans l’autre, on vend encore en Europe occidentale 42 millions de téléphones mobiles. La baisse est moins importante qu’au premier trimestre de l’année. A l’époque, le recul atteignait les 14%.
La grande tendance que constate IDC est le passage de la téléphonie mobile traditionnelle aux smartphones. Les ventes de smartphones ont progressé au second trimestre de 25% avec 8,8 millions d’appareils vendus. La vente de téléphones mobiles traditionnels a baissé de 12% avec 33,2 millions d’unités. IDC indique cependant que les ventes de téléphones mobiles traditionnels baissent moins vite que prévu grâce aux nouvelles applications pour téléphones ‘low-end’.
 
D’après les chiffres du bureau d’étude, ce sont les fournisseurs coréens de téléphones mobiles qui gagnent du terrain. Samsung et LG vendent ensemble plus que Nokia, qui reste leader du marché avec 36,3% de parts de marché. Samsung possède une part de marché de 28,9%.