Le spécialiste suédois des télécommunications Ericsson va acheter les divisions CDMA et LTE de Nortel. Nokia Siemens Networks et Research in Motion semblaient également intéressés mais ont mordu la poussière. Ericsson dispose de 1,13 milliard de dollars pour les divisions SDMA et LTE de Nortel pour acquérir les brevets et les contrats avec les opérateurs […]

Advertentie

Le spécialiste suédois des télécommunications Ericsson va acheter les divisions CDMA et LTE de Nortel. Nokia Siemens Networks et Research in Motion semblaient également intéressés mais ont mordu la poussière.

Ericsson dispose de 1,13 milliard de dollars pour les divisions SDMA et LTE de Nortel pour acquérir les brevets et les contrats avec les opérateurs de télécoms. Et 2.500 personnes vont être transférées.

Ericsson a gagné la lutte contre Nokia Siemens Networks qui voulait également s’emparer de Nortel.

Le contrat n’est pas encore signé. Les autorités doivent en effet encore donner leur accord. Il reste un problème légal: Research in Motion, producteur du BlackBerry, affirme avoir été exclus du processus d’attribution de l’offre et fait un procès parce que leur offre de 1,1 milliard de dollars n’a pas été acceptée par Nortel puisqu’ils n’ont pas voulu faire d’offre pour d’autres divisions de Nortel.

 

Advertentie