Les entreprises de téléphonie internet comme Skype demandent aux décideurs européens d’autoriser l’utilisation de leurs services sur leurs smartphones en Europe. C’est ce qu’écrit l’agence de presse Reuters. Cet appel est lancé au lendemain de la décision de l’opérateur allemand T-Mobile de bloquer la version iPhone de Skype. Cet appel est lancé par The Voice […]

Advertentie

Les entreprises de téléphonie internet comme Skype demandent aux décideurs européens d’autoriser l’utilisation de leurs services sur leurs smartphones en Europe. C’est ce qu’écrit l’agence de presse Reuters. Cet appel est lancé au lendemain de la décision de l’opérateur allemand T-Mobile de bloquer la version iPhone de Skype.

Cet appel est lancé par The Voice on the NEt (VON) Coalition Europe, un groupe de pression qui compte Microsoft, Skype, Google et Intel parmi ses membres. "Le blocge des applications vocales sur les appareils mobiles (…) est une décision particulièrement négative pour le bien-être des consommateurs en Europe" apprend-on dans une déclaration.  

Pertes de revenus
De plus en plus de programmes VoIP font actuellement leur entrée dans les smartphones, contre la volonté des opérateurs. T-mobile se justifie en disant que le trafic numérique pourrait menacer la qualité du réseau. Et ils préfèrent ne pas perdre de minutes d’appel en faveur des services gratuits.  

Tethering
Des programmes de tethering sont sous le feu pour une raison similaire. Cette technique permet en effet d’utiliser un smartphone pour transmettre le signal 3G à une connexion Wi-Fi pour votre laptop. Ici aussi, des applications gratuites rivalisent avec des sticks 3G payants et les abonnements données associés. 

 

Advertentie